Présence

Pourrais-tu rester là à mes côtés et en silence ?

Pourrais-tu rester là sans rien chercher à faire

Pour amoindrir ma souffrance,

Pour apaiser ma haine,

Pour raisonner mes peurs,

Pour consoler ma peine ou essuyer mes pleurs ?

Mais simplement ouvrir les bras à la réalité de la vie en moi,

Telle qu’elle se vit juste là en cet instant précis …

J’aimerai tellement que tu te prêtes à l’expérience,

De n’être qu’un pur espace de présence.

Et juste une foi, ne serait-ce qu’une seule fois,

De ne plus attendre de moi d’être autrement

Qu’exactement tel que je suis maintenant ici.

Parfois je me questionne.

Douterais-tu de ma capacité à me relever

Lorsque tu fais tout ton possible pour me remettre sur pieds ?

Manquerais-tu à ce point de confiance

Quant à mes ressources, à mes facultés ?

N’as-tu toi-même jamais goûté

A la puissance de l’accueil, de la bienveillance

Au point que tu me bombardes de tes mots,

Pour me réconforter et me faire voir la vie du bon côté.

J’aimerai que tu comprennes que je suis assez fort

Pour traverser chacune des tempêtes dont je suis ébranlé.

Et, que le plus beau cadeau

Et le plus grand soutien que tu ne puisses jamais m’apporter,

Est simplement d’ouvrir le champ de ta conscience

Et te connecter à ma beauté, ma vulnérabilité,

Pour m’accompagner et m’aider à embrasser

Toutes les nuances que l’existence revêt au sein de mon humanité.

Citation d’un inconnu